La veille de l’été 2014

Froggy Bottom

Sur le gros dossier de l’été, l’Irak, la Syrie et la lutte contre l’Etat Islamique, voir ces deux précédents post, « Etats-Unis Irak, le retour » et « L’assassinat de James Foley et la stratégie américaine en Irak ».

Je reviens ici en détails sur deux autres dossiers importants, l’évolution de la situation en Ukraine et avec la Russie, à quelques jours du prochain sommet de l’OTAN (avec un prochain post à suivre), et le premier sommet Etats-Unis Afrique qui s’est tenu début août à Washington. Enfin je vous propose également une sélection d’articles, enquêtes et entretiens à ne pas rater.

WashMonument

Retour sur le sommet (historique ?) Etats-Unis Afrique à Washington (4-6 août 2014)

Pourquoi ce sommet inédit et selon beaucoup historique – bien que le nombre de chefs d’Etat africains présents ait constitué un véritable casse-tête protocolaire et empêché tout entretien avec le président américain ? Il s’agissait avant…

View original post 1,522 more words

Advertisements

L’exécution de James Foley et la stratégie américaine en Irak

Froggy Bottom

L’exécution du journaliste James Foley a-t-elle changé la donne aux Etats-Unis ? S’agit-il d’un tournant comme pourrait le laisser penser le débat actuel à Washington? Va-t-on assister à un changement de la stratégie américaine vis-à-vis de l’Etat Islamique (EI) – en clair, une implication américaine plus directe et massive?

(voir aussi sur le même sujet, « Etats-Unis Irak, le retour » et « Obama face au chaos irakien »)

James Foley, Aleppo, Syria - 07/12. Photo: Nicole Tung. Authorized use: alongside article on James Foley's kidnapping in Syria only.

L’exécution de Jim Foley, et surtout la vidéo de cette exécution, ont clairement changé le rapport des Américains à l’EI (ISIS en anglais), jusqu’ici resté une abstraction. En témoigne également le changement de ton de Barack Obama, sombre et dur, comparant l’EI à un « cancer qui doit être extirpé du Moyen-Orient ». Ces remarques présidentielles sont par ailleurs intervenues quelques heures après la reconnaissance par Washington d’une mission secrète des forces spéciales américaines en Syrie pour tenter de libérer Foley, mission qui avait échoué car le journaliste n’était…

View original post 562 more words

Obama face au chaos irakien

une analyse très intéressante

Froggy Bottom

La série noire continue pour Obama sur la politique étrangère, pourtant son point fort au moment de sa réélection en 2012. Voilà donc l’Irak qui revient hanter le président américain, alors même que l’Irak a un poids particulier dans son histoire politique personnelle.

En quatre points, voici un rapide point de situation sur Obama et le chaos irakien.

Obama turning the page in Iraq

        1. L’Irak et Obama:

L’Irak, plus précisément l’opposition à la guerre en Irak, constitue sans doute le marqueur identitaire le plus fort d’Obama, puisque dès 2002 Obama déclarait que l’Irak était une « guerre stupide » (dumb war) donc avant même l’invasion (2003). Ces propos le différencient de nombreux démocrates qui vont voter pour la guerre (Hillary Clinton, John Kerry), et son opposition à la guerre en Irak joue d’ailleurs un rôle décisif dans la bataille des primaires qui l’oppose à Hillary Clinton en 2008.

Cette opposition…

View original post 1,308 more words

Με λένε Τόμας Μαν…

dimart

Αυτό το (αυτο)βιογραφικό σημείωμα γράφτηκε από τον Τόμας Μαν (που γεννήθηκε σαν σήμερα, στις 6 Ιουνίου 1875) για να συμπεριληφθεί στον τόμο της σειράς «Les Prix Nobel» του Οκτωβρίου του 1930. Η σειρά αυτή εκδίδεται κάθε χρόνο από το 1901, και περιέχει την ανασκόπηση των τελετών βράβευσης που πραγματοποιούνται στη Στοκχόλμη και στο Όσλο, καθώς και βιογραφικά όλων όσων βραβεύτηκαν το αμέσως προηγούμενο έτος. Μετάφραση για το dim/art: Μαρία Τσάκος.

Thomas-Mann_fountain_pen

Γεννήθηκα στο Lübeck στις 6 Ιουνίου 1875, δεύτερος γιος ενός εμπόρου και γερουσιαστή από το Φρι Σίτι, του Johann Heinrich Mann, και της γυναίκας του Julia da Silva Bruhns. Ο πατέρας μου ήταν εγγονός και δισέγγονος κατοίκων του Lübeck, μα η μητέρα μου, κόρη ενός Γερμανού κτηματία και μιας πορτογαλοκρεολής Βραζιλιάνας, πρωτοείδε το φως της μέρας στο Ρίο ντε Τζανέιρο. Την πήγαν στη Γερμανία επτά χρονών.

DBP_1956_237_Thomas_MannΜε προορίζανε να αναλάβω τη φυτεία σιτηρών του πατέρα μου που, όταν ήμουν αγόρι ακόμα…

View original post 1,543 more words

L’impossible consensus sur le rôle international des Etats-Unis : la fin du siècle américain ?

Excellent. Profonde connaissance de l’ “âme” américaine

Froggy Bottom

J’ai participé le 23 mai au Congrès annuel des Américanistes (AFEA, Association française d’Etudes Américaines), dont le thème était cette année « Etats-Unis : modèle, contre-modèles… fin des modèles ? ».

J’y ai présenté un volet de mes travaux actuels sur l’évolution du rôle américain dans un système international en pleine mutation, où le leadership des Etats-Unis est de plus en plus bousculé.

Voici la première partie de ma présentation intitulée « L’impossible consensus sur le rôle international des Etats-Unis : la fin du siècle américain ? »; la seconde suivra bientôt.

Freedom Train 1976

Cette présentation se veut une interrogation sur l’internationalisme américain inauguré après la Seconde Guerre mondiale et plus précisément sur l’un de ses fondements : le consensus national, au sens de l’appui indispensable du peuple américain (et du Congrès), éléments essentiels du modèle américain en politique étrangère. Cette importance est liée à la particularité du modèle, en ce sens qu’il définit pour les Etats-Unis une posture au…

View original post 1,739 more words